Survols, la photographie aérienne des villes 

L’IMAGE À REMONTER LE TEMPS

La première image aérienne fut prise en 1858 dans les Hauts-de-Seine… soit 110 ans avant la création du département le 1er janvier 1968 ! Ce redécoupage administratif n’a pas empêché la photographie aérienne de s’intéresser très tôt aux 36 communes altoséquanaises. 

 

Des images conservées aux Archives départementales des Hauts-de-Seine ou à l’Institut Géographique National rendent compte de plus d’un siècle d’évolution du territoire. Agricoles et industrielles, les communes du département voient peu à peu leurs terres cultivées grignotées par l’urbanisation. Les grandes infrastructures portuaires et industrielles empiètent sur les cultures céréalières à Gennevilliers, tandis que, du fait de la densification de l’habitat, l’espace laissé aux maraîchages et aux jardins potagers s’amenuise.

 

Le mouvement d’urbanisation s’accélère après la Deuxième guerre mondiale, marqué par la création de La Défense. L’image rend compte de ces transformations débutant par la construction du CNIT*, un ovni qui restera un temps isolé à l’ouest de Paris. L’image aérienne témoigne également des problématiques de logements dans le département : création des HBM de Puteaux, du grand ensemble des Blagis, de la cité-jardin de Nanterre ou du quartier des Provinces Françaises…

 

Les vues aériennes historiques nous montrent un territoire en transformation constante et permettent d’évaluer l’ampleur des changements qui opèrent sur la texture de la ville.

 

Au-delà de ce jeu de « reconduction », les images aériennes fourmillent de détails insolites racontant la vie quotidienne à une période donnée : affluence sur le parvis du CNIT dans le cadre du salon des arts ménagers, match de football sur les terrains du stade Yves-du-Manoir à Colombes, enfants s’égayant dans une cour de récréation à Rueil-Malmaison, foule sur l’hippodrome de Saint-Cloud, fin de marché sur une place de Puteaux.

* (CNIT) Centre des nouvelles industries et technologies.

** (HBM) Habitations à bon marché, logements sociaux apparus avec la loi Siegfried du 30 novembre 1894, renommés HLM à partir des années 1950.